Anthropologie systémique : une définition

Le nom commun féminin “anthropologie” vient du grec ancien ἄνθρωπος, ánthrôpos (“homme, humain”) et λόγος, lógos. Lógos possède de nombreuses acceptions tant en grec (la parole, l’explication, la logique, la raison, la proportion), qu’en grec ancien (le compte, le principe, la loi, la réflexion, le conte, le verbe divin). Le grec avait aussi ἀνθρωπολόγος, anthrôpológos (“parlant des hommes”).

L’anthropologie est la discipline de l’étude de l’homme et des groupes humains.

Systémique” est un adjectif dérivé du nom commun “système” venant du latin systema, dérivé du grec ancien σύστημα, sýstêma (“combinaison, assemblage, système”). Un système désigne un ensemble d’éléments, de concepts, de mécanismes reliés, organisés en une structure.

La plupart des anthropologues se spécialisent dans l’étude d’un groupe humain défini. À l’inverse, l’anthropologie systémique cherche à comprendre l’espèce humaine et les groupes qui la composent en tant qu’éléments organisés et cohérents. Elle se situe à la jonction entre les sciences humaines et les sciences naturelles, et synthétise l’ensemble des données (environnementales, démographiques, techniques, politiques, économiques, culturelles, sacrées, psychologiques, sanitaires, etc.) pouvant servir sa compréhension. Ses travaux offrent une vision à la fois globale et profonde des structures d’organisation et des mécanismes d’évolution des sociétés humaines. Je résume l’ensemble de mes travaux dans ce domaine dans un livre unique.

 

Leave a Reply

4 + 5 =

Close Menu

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: