Après des études en sciences politiques, je me suis passionné pour les origines de notre espèce et de ses nombreux problèmes. J’ai passé dix ans à faire de la recherche en anthropologie systémique, en France et à l’étranger. Située au croisement des sciences naturelles et des sciences humaines, mon approche consistait à dresser l’arborescence causale du monde présent, en remontant aussi loin que possible. Je partageais mes travaux par écrit ou lors des conférences.

C’est dans ce contexte que j’ai découvert, à l’âge de 33 ans, les transcriptions de Maria Valtorta. Ce fut un tsunami qui, en balayant le rationalisme académique sur lequel j’avais échafaudé mes structures, précipita au sol mon château. Un grand et salutaire RESET pour moi. Je rassemble aujourd’hui mes décombres et reprends, humblement, la place de l’élève.

En parallèle, je travaille comme web designer indépendant. J’interviens aussi ponctuellement sur le thème de l’écologie intégrale auprès des instances catholiques et j’aide les dirigeants à réduire les pertes et les souffrances liées à leurs structures en élaborant des leviers systémiques.

Je remercie le diocèse de Lyon, le Dicastère pour le service du développement humain intégral, les Salésiens, les Franciscains, les Prémontrés, l’entreprise Carbone4, le Shift Project, la revue Limite pour leur confiance. Ainsi que les personnes m’ayant rejoint sur les projets Lyon Zéro et Mission Belle Étoile.

.

Je ne crois pas au système, je crois en Dieu.

.

Fabrice G. (write@fabricegagnant.com)

.

Voilier

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: